Jardin suspendu de Babylone : un paradis sur terre !

Les jardins suspendus de Babylone : une merveille du monde

Dans le sud de l’Irak, à environ 85 kilomètres au sud-ouest de Bagdad, se trouvent les vestiges des jardins suspendus de Babylone. Les jardins ont été construits entre le VIe et le IVe siècle av. A voir aussi : Comment aménager une terrasse d’hôtel pour en faire un espace agréable pour les clients ? J.-C. et a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979.

Les jardins de Babylone étaient célèbres dans tout l’empire pour leur beauté et leur grandeur. Ils étaient composés de plusieurs niveaux de plates-formes sur lesquelles étaient plantés des arbres et des jardins. Les plates-formes les plus hautes pouvaient atteindre jusqu’à 30 mètres de haut.

Selon la mythologie, les jardins de Babylone ont été construits par le roi Nabuchodonosor II (604-562 av. J.-C.) pour sa femme, Amytis de Médie. Amytis était originaire d’une région montagneuse et avait tellement manqué les curiosités et les paysages de sa terre natale qu’elle a demandé à son mari de construire un jardin suspendu qui lui rappellerait son paradis perdu.

Les jardins de Babylone ont été décrits par plusieurs historiens et artistes anciens, dont Xénophon, Strabon, Diodore de Sicile, Quinte-Curce et Apollodore de Damas. Ces descriptions nous donnent une idée de la grandeur et de la beauté des jardins, qui étaient certainement l’une des sept merveilles du monde antique.

Malheureusement, les Jardins de Babylone n’existent plus aujourd’hui. La fondation des plates-formes est tout ce qui reste de cette merveille du monde.

Ceci pourrait vous intéresser

Les sept merveilles du monde : pourquoi ont-elles disparu ?

Les sept merveilles du monde sont les sept choses les plus grandes et les plus belles construites par les humains dans les temps anciens. Voir l'article : Jardinage Services: Prenez soin de votre jardin avec nos services de jardinage! Ils ont tous disparu aujourd’hui, mais on en sait beaucoup grâce aux descriptions laissées par les artistes et les historiens de l’époque.

Les sept merveilles du monde étaient : les jardins suspendus de Babylone, le temple de Diane à Éphèse, le phare d’Alexandrie, le colosse de Rhodes, le tombeau de Mausole, le théâtre de Syracuse et le mur d’Artémis à Halicarnasse.

Les jardins suspendus de Babylone étaient un magnifique jardin construit sur plusieurs niveaux avec des plantes exotiques et des fontaines. Le temple de Diane à Éphèse était un temple dédié à la déesse Diane avec une grande statue dorée dans le sanctuaire. Le phare d’Alexandrie était un grand phare situé sur une île près de la ville d’Alexandrie. Le colosse de Rhodes était une immense statue en bronze de la déesse Aphrodite. Le tombeau de Mausole était un grand mausolée situé dans la ville d’Halicarnasse. Le théâtre de Syracuse était un grand théâtre en pierre situé dans la ville de Syracuse. Le mur d’Artémis à Halicarnasse était un long mur de pierre décoré de statues et de reliefs.

Toutes ces merveilles ont disparu aujourd’hui, mais elles ont été une grande source d’inspiration pour les artistes et les architectes du monde entier.

Les sept merveilles du monde : quelles sont-elles ?

Les sept merveilles du monde sont une liste des plus grandes et des plus belles structures du monde antique, d’abord compilée par un artiste nommé Philon de Byzance. A voir aussi : Les meilleures terrasses en bois exotique pour votre maison ! Les sept merveilles sont : les jardins suspendus de Babylone, le temple d’Artémis à Éphèse, le phare d’Alexandrie, le colosse de Rhodes, le mausolée d’Halicarnasse, le théâtre de Dionysos à Athènes et le phare d’Olympie.

Les descriptions des sept merveilles du monde sont extrêmement variées, et il est parfois difficile de savoir laquelle des sept est la plus grande et la plus belle. Il est certain, cependant, que chacun d’eux forme une partie importante de l’histoire et de la culture du monde antique, et qu’ils représentent les plus belles réalisations de l’époque en matière d’architecture et d’ingénierie.